Près de 3,5 millions de personnes sont en insécurité alimentaire dans la province du Sud-Kivu, selon le Programme alimentaire mondial (PAM). Plus élevé que l’année dernière à la même période, ce chiffre traduit la fragilité accrue des populations vivant à l’est de la République Démocratique du Congo, et leurs difficultés croissantes à produire, comme à acheter de la nourriture en quantité suffisante.

Avant d’être alimentaire, l’insécurité est physique dans une région en proie à des conflits armés sans fin, entre rébellions multiples et armée congolaise en perdition… Mais face à une situation qui dure depuis près de 20 ans, la réponse de la solidarité internationale ne saurait se limiter à la gestion de camps de réfugiés ! A la demande d’ONG locales, SOS Faim a soutenu un programme de sécurité alimentaire dans des villages du Sud Kivu, dont les bénéfices sont aujourd’hui consolidés par l’accompagnement d’ « Amis du Kivu ».

Amis_du_Kivu_SOSFaim

(suite…)

Publicités