Au nom de la lutte contre la faim, l’Agra n’a-t-elle pas d’autres ambitions secrètes, comme l’introduction en Afrique de cultures génétiquement modifiées (OGM)?

 

Lancée par les fondations Rockefeller et Gates, et dotée d’un fonds de 150 millions de dollars, l’Agra, ou l’Alliance for a green revolution for Africa,  se fixe pour objectif de former un « partenariat dynamique œuvrant à travers le continent pour aider des millions de petits exploitants et leurs familles à s’affranchir de la pauvreté et de la faim.»

Par-delà ces déclarations vertueuses, on ne peut s’empêcher de s’interroger sur les liens entre la fondation Gates et les géants de la biotechnologie, Monsanto entre autres. Dans le staff de la fondation, on compte de nombreux cadres en lien direct avec Monsanto, dont un vice-président, Robert Horsch.

(suite…)